Concert en l'église Saint Rémi

Concert par le chœur l’Echo de la forêt

 L’Echo de la forêt

Créé en 1997 par l’abbé Simonin à la demande du président de la MPT, M. Dumoulin, avec une douzaine de chanteurs, l’ensemble se retrouve bien vite composé d’une quarantaine d’hommes et de femmes venant du chef-lieu et des environs. Très rapidement la formation rencontre beaucoup de succès lors de diverses manifestations qu’elle anime (Téléthon, fête de la musique, de Ste Cécile, etc.) et se dote d’un nom qui fera vite référence dans le monde de la musique chorale : « l’Echo de la forêt ». C’est en 1991 que, pour cause de santé, l’abbé Simonin doit en quitter la direction, assumée alors par un des ténors, François Poisson. Et en 2002, un nouveau chef de chœur, professeur de piano et orgue, prend en main les destinées de l’Echo de la forêt. Le chœur prend alors un nouvel essor et enrichit son répertoire d’une « petite messe en si », composée par ce brillant instrumentiste, Jean Michel Géhin, et enregistre 3 CD remarquables par leur qualité, la variété et l’originalité des œuvres.

Le chef de choeurAprès avoir suivi des études musicales d’organiste au CNR de St Maur des Fossés avec Olivier Latry, titulaire des Grandes Orgues de la cathédrale de Paris, jean Michel Géhin, professeur de musique à Paris, puis dans ses Vosges natales, partage sa passion de la musique en milieu rural avec ses élèves et près de 200 choristes.Brillant compositeur, il a déjà écrit plusieurs œuvres pour ensemble vocal qu’il présente avec l’Echo de la Forêt. On peut citer ainsi un « Ave Maria », une « petite messe en si » et l’harmonisation de la quasi-totalité des œuvres chantées par ses différentes chorales.

Le répertoirePlacé sous la direction de Jean Michel Géhin qui accompagnera les choristes au piano, « l’Echo de la forêt » vient à Domremy, avec un programme dont la première partie sera consacrée à des chants religieux et classiques ( Ave Maria de Arcadelt, La Nuit de Rameau, Berceuse et Nocturnes de Mozart,  Gloria de la petite messe en Si de Géhin…etc.) , tandis que la seconde partie sera consacrée à des musiques du monde (Apéto, Nion Lo, Je viens du sud,  El Condor, Pasa-Jamaïca, Farewell, Kalinka,  Chants togolais…etc.). L’entrée à ce concert d’exception sera libre et gratuite, mais le public pourra s’il le désire, participer financièrement à l’œuvre de l’APREJA qui recueille les dons destinés entièrement à la restauration en cours de l’église St Remy.Le concert débutera à 16h30, en l’église St Remy, dimanche 22 juillet.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×