La fête à Neufchâteau trop arrosée ou le début des chaleurs qui brulent le gosier. Ce qui a de sûr c'est que le sgendarmes n'ont pas chômé le week end de la fête de Jeanne d'Arc. I

 NEUFCHATEAU

Folie alcoolique sur la Plaine

Recherché pour d'autres méfaits

A Neufchâteau l'automobiliste néocastrien, qui avait percuté une borne de protection avec une voiture empruntée à un ami, immatriculée en Allemagne, a été écroué après sa garde à vue. En effet l'individu était recherché pour d'autres méfaits, notamment de violences. Le jugement a donc été mis en exécution.

La route pas assez large

Samedi en fin d'après-midi c'est un piéton a été intercepté par les gendarmes entre Neufchâteau et Coussey. L'individu qui avait du arroser un peu trop le fête de Neufchâteau d'où il sortait, rentrait chez lui à Maxey sur Meuse en prenant la route de long en large au risque de se faire écraser sur cette portion de route au trafic assez intense. Il a été conduit en cellule de dégrisement avant d'être reconduit chez lui.

Course poursuite

Samedi après-midi encore, cette fois ce sont les hommes de la brigade motorisée qui prenaient en chasse une voiture dans les rues de Neufchâteau. Le conducteur prenait la direction de Coussey, prenant des risques inconsidérés, franchissant les lignes continues, doublant sans visibilité, mettant en péril tous les automobilistes sur sa route, refusant d'obtempérer aux forces de l'ordre. C'est une course poursuite qui s'est finalement arrêtée à Sionne où les motards ont réussi à arrêter ce dingue du volant qui présentait un taux d'alcoolémie de 2,06g. Placé en garde à vue à Neufchâteau, l'individu a été placé en comparution immédiate. Le verdict est tombé illico : dix mois d'emprisonnement dont cinq mois fermes.

Endormi aux pieds de la gendarmerie

Dimanche à 7 h du matin, les gendarmes de Neufchâteau étaient prévenus qu'un individu était couché aux pieds de leur caserne, sur les escaliers de l'entrée. Difficile à réveiller, l'individu qui avait rendez vous avec la brigade motorisée à 10 h, avait sans doute peur d'être en retard et s'était colleté à la dive bouteille pour se donner du courage. C'est en cellule de dégrisement qu'il a achevé sa grasse matinée.

Retour à la fête

Les gendarmes ont du relâcher les individus, dès leur retour à la normale, pour faire de la place aux autres, tellement la fête à Neufchâteau avait été copieusement arrosée ce week-end. Dimanche soir c'est à Coussey qu'un automobiliste, qui rentrait de faire la fête, était interpellé encore avec un fort taux d'alcool  dans le sang. Interpellé conduit à la gendarmerie, il a été remis en liberté lundi matin et répondra de ses actes après avoir son permis de conduire suspendu pour six mois.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site