Pour coller au plus près des interventions, le département offre une nouvelle caserne aux soldats du feu du CPI Nord

Une caserne de pompiers  à Martigny les Gerbonvaux

 1ère pierre du CPI NordC’est un casernement pour les dix-huit volontaires du CPI Nord qui vient d’être lancé au lieu-dit les Quatre Vents à Martigny les Gerbonvaux, petit village du canton de Coussey. Et le vent soufflait fort samedi matin lorsque Claude Philippe, conseiller général du canton de Coussey, patron du SDIS des Vosges à manié la truelle et le marteau pour caler l’agglo symbolique de la future caserne. L’élu était accompagné du député Jean Jacques Gaultier, du président de la communauté de communes des Côtes et de la Ruppe, Marcel Trap, vaillant octogénaire maître d’ouvrage du projet, de nombreux maires du canton. Mais aussi de tout le staff départemental des sapeurs pompiers des Vosges. Un casernement qui sera l’un des quinze créés sur le département des Vosges afin de renforcer les dispositifs de secours mis à la portée des Vosgiens. Des moyens eu regard des risques localisés pour que chacun puisse prétendre aux secours de qualité, mais aussi de rapidité. Une volonté certes départementale, mais aussi locale, puisque ici, en terre limitrophe avec la Meurthe et Moselle, ce sont les secours routiers qui sont le lot quotidien des sapeurs pompiers volontaires du CPI Nord. Une caserne qui devrait être opérationnelle au printemps prochain. Fruit du dynamisme des élus locaux, mais aussi de la solidarité financière du Conseil général des Vosges, abondée par la réserve parlementaire du député.  

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×