C'est Elie, 11 ans qui a relu l'appel lancé par le général De Gaulle le 18 juin

18 juinElie Baude, 11 ans, un jeune garçon de cours moyen 2e année de l'école Marcel Pagnol, habitant de Rebeuville, a été retenu pour lire l'appel du 18 juin. Une recherche de dernière minute qui ne lui a pas permis d'étudier le texte à l'avance. Mais, devant les personnalités,les portes drapeaux des associations patriotiques, les citoyens patriotes présents au monument du Square Michelet, Elie n'a pas montré le moindre trac. "Je l'ai lu une fois en classe avec la maîtresse et je l'ai lu devant tout le monde ensuite" explique le jeune garçon, pas du tout impressionné par l'assistance autour de lui. C'est sans une faute en y mettant le ton, qu'Elie a impressionné tout le monde. Elibe BaudeIl aura eu droit aux honneurs des personnalités, Wassim Kamel, sous préfet de Neufchâteau, Jean Jacques Gaultier, député de la 4e circonscription, Jacques Drapier, maire conseiller général de la Ville, le représentant de la gendarmerie, Alain Yund, les représentants des associations patriotiques, sont venus lui serrer la main, comme à un personnage. On ne peut que le féliciter, mais il aurait du être accompagné des élèves de sa classe qui attendaient devant la sous-préfecture. Dommage, un peu de jeunesse autour du monument pour rappeler cette mobilisation lancée par un homme exilé, depuis Londres, aurait donné un peu de baume au coeur des patriotes qui revenaient d'une autre cérémonie, à Liffol le Grand.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site