On les avait applaudi très fort dans « Flamingo », les Cavaliers du Centaure et Nicolas Brodziak sont revenus avec un nouveau spectacle « Vaquero ». Epoustoufflant !

Les chevaux aux estivales : du panache ! Nicolas Brodziak, cavalier du Centaure

 

 Décidément les chevaux et le public font bon ménage. Plus d’un millier de personnes s’était massé derrière les barrières du manège provisoire monté par les Cavaliers du Centaure. Une troupe cavalière qui présentait son nouveau spectacle où se mêlent la voltige, la souplesse, la grâce et une pointe d’humour, mais surtout une grande complicité entre les montures et les cavaliers. Un corps à corps qui a laissé pantois le public néocastrien qui avait rendez vous sur l’esplanade des Marronniers dans le cadre des estivales, programmées par le service culturel de la Ville. Une bonne programmation qui a séduit les spectateurs qui n’ont pas ménagé leurs applaudissements aux cavaliers, mais pas seulement. Charlotte PetitfourEn effet Charlotte Petitfour, en danseuse de Flamenco et sa troupe de jeunes danseuses espagnoles, a également fait sensation. Tout comme a été remarqué le numéro de cirque des membres de la troupe, en vacances au bord de la mer avec un cheval qui ne pense qu’à dormir, qui a bien fait rire le public. La partition jouée par Charlotte et Germain Picard, commentateur et cavalier, qui se sont lancés dans une danse de charme et de séduction, n’a pas laissé le public de marbre, loin s’en faut. Le numéro de claquettes entre Charlotte et le cheval a également enthousiasmé la foule. Mais le clou du spectacle, était sans conteste les passages remarqués de Nicolas et ses cavaliers, dans des numéros de cascades remarquables comme des chutes du cavalier et de la monture en pleine course, laissant sous le choc les spectateurs. Un final en apothéose, le passage du feu, mais surtout le cheval en feu. Du bon spectacle de haut niveau ! Qui a pu se dérouler dans les meilleures conditions possibles, la météo étant clémente, mais surtout avec l’aide précieuse des Ecuries de Nessa de Rebeuville, qui a permis une logistique sans faille, et surtout a permis de faire patienter les enfants de la foule en faisant des tours de poneys.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×