Parce que les vraies valeurs ont encore la cote, le mariage reprend des couleurs. Une belle vitrine commerciale pour les amoureux.

Les valeurs du mariage retrouvées

 Défilé de mariésPassées les tracasseries administratives, publication des bancs, visites médicales, rencontres avec le curé pour certains…, place à la fête ! Les amoureux vont avoir le choix du clé en main –on organisera tout pour eux- ou pourront choisir eux-mêmes toute la panoplie pour faire la fête. Mais pour les aider à ne rien oublier, le salon du mariage répond à toutes leurs questions. De stand en stand, les jeunes futurs couples vont pouvoir faire leur choix. Le petit salon néocastrien se prête bien à la démarche. Sur place on va trouver le bouquet de la mariée, les fleurs pour mettre sur la table, le traiteur qui va élaborer le repas de noces, qui pourra se passer en salle, mais aussi pourquoi pas au château ? Accompagné de petits ou de grands crus, mais aussi de dragées, de pièces montées, de gâteaux originaux. De quoi faire de ce grand jour un jour inoubliable, tiré par quatre chevaux ou encore dans la Cadillac crème qu’on n’est pas prêt d’oublier. Mais celle qui va avoir le vent en poupe, l’objet de tous les regards, la mariée se devra d’être la plus belle : coiffée, maquillée, habillée, déstressée, parée de ses plus beaux bijoux, elle aura aussi la plus belle robe du monde. Pour son prince charmant qui sera le plus souvent en costume sombre, mais aussi en blanc.  

Dans une salle superbement décorée, comme celle du Trait d’union qui s’est prêtée au salon du mariage, les mariés vont évoluer parmi les ballons, les fleurs, les flon-flons. Car la fête c’est aussi la musique ? Magique, en sourdine, pas trop envahissante tout en mettant l’ambiance qu’il faut au moment qu’il faut. De table en table, de stand en stand, le public a pu découvrir hier tout ce que le mariage pet apporter de bonheur, mais aussi de diversité. Bijoutiers, esthéticiennes, maquilleuses, coiffeuses, négociants en vins, traiteurs, pâtissiers, fleuristes, mais aussi agence de voyages, rivalisaient pour mettre en valeur leur commerce à destination des jeunes gens et de leurs familles. Sans oublier les photographes qui sont là pour immortaliser cette journée inoubliable. Si Neufchâteau n’a pas attiré les grands couturiers, n’empêche que les magasins spécialisés étaient également présents, leurs ravissantes mariées étant interpellées à tout bout de coin de tables pour se faire admirer, toucher, bref pour séduire la future mariée et son compagnon. Un beau salon salué comme il se doit par les élus Néocastriens, mais aussi le vice-président de la Région Lorraine. 

La corde au cou pour Martine et Jeff 

Depuis deux ans, Martine et son ami Jeff vivent déjà ensemble. « C’est pour porter le nom de Jeff que je me marie » précise Martine. Ce jeune couple de Parisiens est venu faire un tour au salon de Neufchâteau. « J’ai déjà choisi ma robe de mariées, avec mes témoins, dans le plus grand secret » confie Martine pour qui les traditions sont  respectées à savoir que le futur marié ne doit pas voir la robe avant le jour des noces. Installés à Paris le couple de commercial a déjà retenu le traiteur, la salle et la vieille guimbarde qui conduire le cortège du domicile des mariés à la salle dans Paris, non sans avoir passé devant monsieur le maire, en compagnie de leurs soixante-dix invités. C’est en juin prochain qu’est prévu le mariage. Tout est quasiment prêt. Ce sont les mariés qui paieront la note. A Neufchâteau ils ont essayé les alliances, mais n’ont finalement pas arrêté leur choix.

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site