Toutes les associations unanimes et au coude à coude pour protéger les Droits de l’enfant : un pari réussi pour Jeannine Sonnet son équipe d’Enfance Majuscule

Défendre les droits de l’enfant

 

 

Mettre en présence, DVIS, Centre social, MJC, RAM, halte garderie, Ile Verte, ADMR, Familles Rurales, Association familiale, PEEP,  FCPE, voire même l’école de musique, c’est ce qu’on a vu le jour des droits de l’enfant à Neufchâteau à la salle des fêtes de la rue Sainte Marie. A la même table les deux fédérations de parents d’élèves. A la MJC les enfants avaient travaillé sur le tourisme paradoxal, qui met en présence ce qu’on montre aux touristes et ce que l’on ne montre pas, la misère, les bidonvilles… Même Philippe Humbert s’était rangé aux côtés des organisateurs pour montrer aux enfants les instruments de musique. L’ADMR montrait son côté « familial » avec un nouveau service de garderie à domicile pour les mamans. Bref toutes les associations étaient unanimes à montrer que les droits de l’enfant ce ne sont pas que des mots.

Ce fut aussi l’occasion de remettre un chèque de 150 € à Mme Market, cadre aux services maternité et pédiatrie du centre hospitalier pour améliorer le fonds des jeux mis à disposition des enfants hospitalisés. Un geste généreux qui a été salué par les élus présents, Jean Jacques Gaultier, le député et Jacques Drapier le conseiller général maire de la cité néocastrienne. Des associations qui ont partagé à midi le sandwich de l’amitié et ont pu ainsi échanger et communiquer sur leurs différentes actions en faveur des enfants. Une exposition qui a vu nombre de personnes défiler, dont le curé Jean Marie Lallemand, mais aussi le collège et le lycée professionnel Jeanne d’Arc, l’IFSI (Institut de formation en soins infirmiers) et nombre de visiteurs intéressés par l’initiative

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site