Parce que les conflits n'ont pas été aplanis, le sous préfet a lui même expliqué l'arrêté pris par les municipalités, en se déplaçant sur le terrain.

Les fusils des sociétaires de la société de chasse des chasseurs de Brancourt vont rester au râtelier pour la saison de chasse 2007/2008. Un arrêté, listant toutes les parcelles concernées, vient d'être pris en ce sens, à fois sur le territoire de Soulosse sous Saint Elophe (sur la section de Brancourt en particulier) et sur une partie du territoire de Ruppes, adjacent aux parcelles concernées. C'est Wassim Kamel, sous-préfet de Neufchâteau qui est venu expliquer cet arrêté pour le moins "quasi exceptionnel" sur les Vosges. A l'origine : des conflits qui ont pourtant été porté devant le médiateur le 23 janvier 2006, sans aboutir. L'une des parties ayant même outrepassé la bienséance, puisque depuis plusieurs mois, certains individus font régner la terreur dans le secteur. Se livrant à des actes répressibles par la loi, "mais encore faut il que vous portiez plainte" diront les gendarmes, aussi bien que les représentants de l'office national de chasse, présents à cette rencontre avec les présidents des sociétés de chasse et le conseil municipal de Soulosse/St-Elophe. Des représentants de la loi, qui ont bien sûr entendu les doléances exprimées autour de la table municipale, lundi après-midi, mais ont demandé à ce qu'elles soient formalisées par écrit. De même que M. le sous-préfet demande à ce que l'arrêté soit affiché en mairie, mais aussi sur les parcelles concernées, pour pouvoir appliquer la loi en cas de contravention à l'arrêté. Une mise au point nécessaire pour tenter de rétablir le calme dans les bois, mais pas seulement puisque l’arrêté stipule entre autres « que l’animosité existant entre les chasseurs  sur l’ancienne section de la commune est de nature à porter gravement atteinte à la sécurité publique ».

Les parcelles concernées

 

 

Une autre réunion permettra de juger de l'effet de cette interdiction de chasser, qui s'applique sur les parcelles suivantes : AD en totalité, YC de 16 à 43, YD de 2 à 48, YE, YH, YI, YK, YL, YM en totalité sur le territoire de la commune de Soulosse sous Saint Elophe, ainsi que les bois communaux, rajoutés d’un commun accord. Les parcelles YI 19 (C498, C499, C503), C 602, C471, C601, C491à C493 situées sur le territoire de Ruppes sont également concernées.  Les bois communaux ayant été omis dans la liste, la société de chasse des chasseurs de Brancourt a manifesté son intention de ne pas chasser sur ce territoire pour qu'il n'y ait aucune ambiguïté.

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site